Elfen Lied

Forum sur le thème d'Elfen Lied.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation : Eishi Clolola.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Présentation : Eishi Clolola.   Lun 26 Mai - 21:43

Civil



Nom : Clolola.

Prénom : Eishi.

Âge : 25 ans.

Métier Romancier

Description physique : Eishi est un homme soigneux de sa personne. Plusieurs placards de vêtements ornent sa demeure pour satisfaire ses moindre fantasmes. Des tiroirs de bijoux venus des quatre coin du monde, aussi.
A l'intérieur de ses placards se trouvent des panoplies de costards. Ils sont tous noirs...
Dans d'autres, des cravates blanches.
Les tiroirs étant remplis de bagues aux formes variés. La majeur partis d'entres elles représentent une tête de mort surplombé d'un chapeau de paille.
Ses yeux, plissés, verts, fourbes, sont cachés par des mèches de cheveux rebelles.
Son nez petit, ses lèvres pulpeuses.
Ses cheveux cascadent en boucles interminables dans son dos, jusqu'au bassin. Ils sont blancs, ils sont pâles.
Eishi mesure plus d'un mètre quatre vingt cinq.
Agé seulement de 25 ans, son visage est déjà altéré par les méfaits de l'alcool.
Il garde un certain charme ténébreux, inexplicable.

A l'extérieur, vêtu d'un costard noir et d'un chapeau de paille, il emporte avec lui deux de ses bagues.
Une à chaque main.
L'une représente la tête de mort.
La seconde, une jeune femme.
Malgré lui, Eishi passe rarement inaperçu.
Son style déplait par ses allures prétentieuses..


Description psychologique : Un esprit de génie. Une inventivité hors du commun. Paranoïaque. Vicieux. Manipulateur. Nerveux. Un gout inné pour le sang et le crime. Passionné par les énigmes, et tout ce qui tourne autour de la luxure et la drogue.
Une peur constante d'échouer. Hypocondriaque sur les bords.
C'est un homme ouvert et souriant... Aux premiers abords. Ses paroles respirent l'hypocrisie. Il ne croit pas ce qu'il dit. Il ment, triche, viole les lois.
Ses besoins passent avant les autres.
Et surtout... Les femmes l'attirent.



Attitude envers les autres : Eishi reste à l'écart. Il n'aime pas se mêler à la foule. Il connait peu de monde. Il n'y a que son majordome, William.
Il reste néanmoins serviable et polie. Mais pas sociable.
"Nous sommes avant tout des bêtes. Si un chien peut se permettre de rester seul pendant des mois entiers, les hommes en sont également capable. J'en suis convaincu..."


Histoire :


Extrait du journal intime de E.C.

"Je suis né il y a 25 ans , en France. Au coeur de la capitale.
Mes parents, riches comme l'était chaque individu logé à Neuilly, passèrent une partie de leur vie derrière les comptoirs de banque à amasser des billets. Sans savoir que tout cet argent n'allait jamais réellement leur servir.
Moi même, comme chaque petit bourge sagement gardé, je fus convenablement éduqué. Mon enfance ayant été rythmé par les cris incessants d'une nourrice du nom de... Ginet ? Ou bien était-ce Marlyn.
Rapidement je me suis passionné pour les romans policiers. Notamment ce crime piquant appelé "... Et il n'en resta plus aucun." crée par une brillante romancière à l'esprit -je le supposais- tordu.
Plusieurs autres romans du genre furent empilés sur ma table de chevet sans qu'aucun ne parviennent à égaler "... Et il n'en resta plus aucun.".
L'histoire, déconcertante, m'avait passionné du bout au bout.
"Dix individus furent enfermés sur une île sans qu'aucun ne puisse jamais s'évader. Un assassin était parmi eux, exécutant les meurtres les plus odieux.
Etait-ce ce ventripotent cuisinier à l'allure suspecte qui commettait ces crimes ? Ou bien ce pauvre enquêteur venu sur commande dans ce lieu fantomatique ?
Personne ne le sut jamais. Et bientôt, il n'en resta plus aucun."
Rapidement ce best-seller fut rebaptisé "Les dix petits nègres."
Aujourd'hui, à 25 ans, j'ai perdu la trace de ce roman.
Mais il a déteint sur moi.
Aujourd'hui je vends des articles de presse morbides dans un journal connu de Londres. Quelques romans germent parfois de mon esprit.
... D'ailleurs, pourquoi Londres ?
Parce que c'est l'antithèse même de Paris.
A Paris on aime se donner un style libertin, montrer qu'on en a... Alors qu'au final c'est beaucoup de paroles pour peu d'actions.
Londres, on est discret en public. Mais par derrière ...
J'ai aimé ce style de vie. British.
Mais revenons au roman.
Excepté le fait que grâce à lui, plusieurs de mes ouvrages est connus un franc succès, il a aussi eut des tords.
Aujourd'hui, au fond de moi... Je rêve de luxure, de sang et de drogue. La folie du crime me hante. Partout...
Imaginez un peu.
Imaginez ne serais-ce qu'une seconde ce liquide rouge dégoulinant le long de vos doigts... Imaginez cette femme nue à vos genoux, suppliante... Imaginez... Imaginez l'odeur du chite tandis que vous assistez en souriant à la mort d'une petite salope...
... Mais je suis romancier. Pas assassin.
Et mes parents ? Morts.
Une croisière malencontreuse sur le Nil. Nous étions tous les trois en vacance, et j'avais entendu dire que leur fortune n'avait cessé de croitre ses trois dernières années.
Je venais de terminer "Croisière sur le Nil" un roman signé Agatha Christie.
Je fus tenté de les assassiner.
Alors, un soir, de manière vigilante, je me suis introduis en salle des machines et j'ai coincé une pierre dans un rouage de la machinerie. Cela avait fait sauter le moteur... Ce dernier avait prit feu dans la nuit et Mère ainsi que Père furent tué pendant leur sommeil... Ce fut une réussite...
Quand à moi, j'avais sauté immédiatement dans l'eau et m'était rendu jusqu'à la rive la plus proche.
A l'âge de 12 ans personne ne m'avait questionné. M'ayant retrouvé mourant sur une dune de sable.
L'affaire n'avait pas fais beaucoup de vague, et avait été très vite étouffée par le gouvernement égyptien qui ne voulait pas s'embarrasser d'une affaire sordide de deux français tués lors d'une croisière.
J'avais alors hérité de la fortune familiale, et ma grand-mère m'avait élevé jusqu'à ma majorité, ou j'étais finalement partis à Londres.
Aujourd'hui je suis romancier.
Plus tard je découvrirais le Japon. J'apprendrais cette langue jusqu'à la parler couramment et me créerais un pseudonyme. Eishi Clolola.
J'y vais à présent dans la plus grand intimité. Je continues à écrire des romans.
E.C, de face clean, de dos fou. "


Extrait du journal intime de E.C.
Revenir en haut Aller en bas
Mariko
Diclonus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 29
Date d'inscription : 30/09/2007

*Document*
Race/Job: Diclonus
Age/sexe: 10 ans, fille
Armes/Vecteurs: 26 bras de 11m

MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mar 27 Mai - 1:29

Bienvenue sur ce forum Wink

N'oublie pas de signer le règlement Smile en attendant tu es validé ^_^

Mariko
Revenir en haut Aller en bas
http://g0mette68.boosterblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mar 27 Mai - 8:55

Si c'est la Mariko à laquelle je pense, dommage que tu n'es pas souvenir de moi... Nakunaru, le bon vieux temps ... ^^

Et sinon, si tu pouvais faire un sous-forum pour mon manoir, ce serait sympa... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mar 27 Mai - 18:19

Re-Bienvenue cher Eishi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mariko
Diclonus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 29
Date d'inscription : 30/09/2007

*Document*
Race/Job: Diclonus
Age/sexe: 10 ans, fille
Armes/Vecteurs: 26 bras de 11m

MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mer 28 Mai - 11:27

Eishi Clolola a écrit:
Si c'est la Mariko à laquelle je pense, dommage que tu n'es pas souvenir de moi... Nakunaru, le bon vieux temps ... ^^

Et sinon, si tu pouvais faire un sous-forum pour mon manoir, ce serait sympa... ^^

Je me disais bien que ce n'était pas qu'un hasard qu'il y aie à nouveau un certain Eishi sur ce forum Smile

Depuis ton départ l'histoire a recommencé donc "Mariko" ne se souviens pas t'avoir un jour rencontré Smile (mais l'admin se souvient très bien de ton pseudo hihi ><)
Revenir en haut Aller en bas
http://g0mette68.boosterblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mer 28 Mai - 21:09

Vui ^^

Par contre, je le redemande, serais-ce possible d'avoir un sous-forum de mon manoir à proximité de la plage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Mer 28 Mai - 23:17

Youkoso !! espérons le RPG va pouvoir reprendre un peu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mariko
Diclonus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 29
Date d'inscription : 30/09/2007

*Document*
Race/Job: Diclonus
Age/sexe: 10 ans, fille
Armes/Vecteurs: 26 bras de 11m

MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Jeu 29 Mai - 0:09

Pour ton manoir je te le fais dès que j'ai un pu de temps devant moi Eishi... ne crois pas que je n'ai pas vu ta demande c'est juste que je suis passée en coup de vent Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://g0mette68.boosterblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   Ven 30 Mai - 10:12

Oh le retour d'un rpgiste doué.
Bon retour. (Je devrais peux être m'y remettre moi aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation : Eishi Clolola.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation : Eishi Clolola.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfen Lied :: Présentations pour les membres désireux de récupérer leur fiche-
Sauter vers: